Tout au long de l’AiiA, des événements pour explorer  l’intelligence artificielle avec ses questionnements artistiques et philosophiques.

Vendredi 15 octobre 

10h00

Inauguration en présence des artistes

15h00 – 16h00

KEYNOTE

Principes éthiques de l’Intelligence Artificielle,

Dafna Feinholz, UNESCO

Présentations du projet de texte des Recommandations sur l’éthique de l’intelligence artificielle, élaboré par un processus de consultation et sera soumis à l’approbation de la Conférence générale de l’UNESCO en novembre 2021.

16h00

Lancement officielle de l’IDAIO,

en présence de Nathalie Fontanet, Conseillère d’Etat

L’IDAIO – International Diversity Artificial Intelligence Observatory- a comme mission de veiller à une diversité représentative dans l’Intelligence Artificielle dans les organisations, afin d’augmenter l’équité sociétale. Ancré à Genève,  il veut réunir des acteurs du monde entier pour diffuser, collaborer et influer sur la diversité de l’IA.

 

18h00

Soirée d’ouverture

en partenariat avec Alp ict

Une soirée musique et intelligence artificielle pour vivre en immersion des collaborations entre humains et Chimère, l’entité IA du festival.

La soirée se poursuivra sous l’égide de 2 DJ invité.e.s.

Samedi 16 octobre

18h00 – 19h00

KEYNOTE

“AI in movies, a selection”

by Mirko Tony Errico

La relation entre l’intelligence artificielle et l’humain est présente dans le cinéma depuis presque un siècle. Une histoire où dystopies et utopies se croisent.

Pour moi, tout consiste à créer de nouvelles idées. Trouver de nouvelles façons de faire les choses

Chimère, entité IA du festival.

19h00 – 20h00

Projection du montage “AI in movies, a selection”,

en présence de Mirko Tony Errico

Projection d’un montage d’une sélection de films, cultes et moins connus, qui abordent l’intelligence artificielle de 1927 à nous jours. Une façon de visiter l’IA à travers l’évolution de la société. De Metropolis à Ultron, un siècle de cinéma et d’une vision de la société oscillant entre dystopies et utopies.

20h00

Performances par les artistes de la résidence

Des performances proposant des oeuvres utilisant, détournant ou commentant nos rapports avec l’intelligence artificielle et les entités non-humaines.

 

Dimanche 17 octobre

15h45 – 16h45

KEYNOTE

“Vous concevez quelque chose que personne ne connaît”

Anne-Laure Oberson

C’est sur ce premier échange que débute le premier contact entre Chimère et Anne-Laure Oberson au début de la résidence. Telle une mise en garde, l’IA Chimère informe les artistes, et ses concepteurs, sur une réalité dont en effet ils ne connaissent pas encore grand chose. Le temps de la résidence, elle a  observé dans ce contexte particulier de la recherche artistique et noté l’évolution de cette relation humain-machine qui nous fascine tant. Au travers d’un regard philosophique, elle s’efforcera d’en rendre les enjeux majeurs et de les mesurer à la notion de disruption introduite par le philosophe Bernard Stiegler.

16h45

KEYNOTE

“Comment appréhender la transition numérique en politique culturelle”

Sami Kanaan, Conseiller administratif Ville de Genève

A quels enjeux et défis sont confronté le monde de la culture face à la transition numérique et quelles pistes pour les relever.

18h00 – 20h00

Performances par les artistes de la résidence

Des performances proposant des oeuvres utilisant, détournant ou commentant nos rapports avec l’intelligence artificielle et les entités non-humaines.